Enorah.fr » Mes caprices » Violence psychologique, dans un couple

Violence psychologique, dans un couple

La violence psychologique dans un couple est une violence parfois méconnue parce qu’elle est ne se voit pas, qu’elle est insidieuse mais particulièrement destructrice. Quelles sont les violences psychologiques qui peuvent ruiner l’estime de soi d’une personne? Comment reconnaître les signes de cette violence conjugale?

Violence psychologique, dans un couple

La violence psychologique conjugale: qu’est ce que c’est?

La première des violences c’est la négation du choix de l’autre, c’est imposer ses volontés sans tenir compte de l’avis de son partenaire, prendre les décisions importantes à sa place sans lui laisser le choix, le laisser simple spectateur de sa propre vie et non acteur.

– La violence psychologique au sein d’un couple peut prendre un degré supplémentaire lorsqu’un des membre du couple dénigre l’autre, le méprise, le rabaisse par des attitudes, des propos, des commentaires quant à ses capacités intellectuelles,  à ses actions, à ses idées. Tout devient matière à prouver à l’autre qu’il est un bon à rien, qu’il est inutile et incompétent.

– La violence conjugale psychologique peut se noter également par des insultes, des injures, des propos particulièrement grossiers, des humiliations de tout type.

– Isoler son partenaire de ses amis, de sa famille, de ses collègues, l’empêcher de voir les personnes qu’il aime,  surveiller ses moindres faits et gestes, ses appels téléphoniques, ses messages, son courrier et demander sans cesse des comptes sont une forme de violence psychologique particulièrement destructrice puisque la personne harcelée et surveillée se sent peu à peu coupable de faits qui lui sont reprochés à tort.

La menace verbale est la forme la plus poussée de cette violence morale au sein d’un couple: la peur s’immisce et prend le dessus sur tout et le contrôle de la personne.